En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour réaliser des statistiques de visites.

Gestion de vos préférences sur les cookies

Certaines fonctionnalités de ce site s’appuient sur des services proposés par des sites tiers. Ces fonctionnalités déposent des cookies permettant notamment à ces sites de tracer votre navigation. Ces cookies ne sont déposés que si vous donnez votre accord. Vous pouvez les accepter ou les refuser.

Autoriser Interdire

Pucerons Sitobion avenae en famille

Ingénieur - 3° année (options) – Semestres 9 & 10 - Master of Science 2

Ingénieur agronome

Option Protection des plantes et environnement

Mise à jour : 19/09/2019

La santé des plantes : le grand défi de demain


Quelles voies d'accès possibles ?
  • formation initiale sous statut étudiant
  • formation initiale sous statut apprenti
  • contrat de professionnalisation
  • validation des acquis de l’expérience
Pour qui ?
  • étudiant titulaire d'un diplôme français
  • étudiant international
Où ?
  • Montpellier SupAgro (Campus la Gaillarde)
  • Montpellier (8 semaines)
  • Rennes (8 semaines)
  • Paris-Grignon (8 semaines)

Objectifs

La protection des cultures est un secteur en pleine évolution. Les débats autour de l'agriculture biologique, des OGM, de la pollution des nappes, des résidus de pesticides dans les aliments, sur la transition agro-écologique le démontrent parfaitement. Le marché du travail évolue en conséquence et ne se cantonne plus aux métiers liés à l'agrofourniture. En tant que domaine scientifique, la protection des cultures repose sur l’interaction et l’intégration de disciplines nombreuses et diversifiées.

L’objectif de l'option Protection des Plantes et Environnement est de fournir aux étudiants des connaissances scientifiques et méthodologiques solides ainsi que les outils de réflexion nécessaires :

  • à l’analyse des problèmes de protection des cultures au sein des agrosystèmes
  • à la conception de méthodes de protection innovantes, efficaces et durables
  • à la prévision de leurs conséquences aux plans économique, environnemental et de la sécurité des aliments.

Mise en place par Montpellier SupAgro, Agrocampus Ouest et AgroParisTech, cette formation est structurée dans les différents sites de manière à assurer à la fois un cursus pluridisciplinaire et une adaptabilité des étudiants à un marché de l’emploi diversifié.

Thèmes

  • Protection des plantes
  • Contenu

    Nombre de crédits ECTS : 60 ECTS

    Langue d'éducation : en français

    Cette formation est organisée conjointement par Montpellier SupAgro, Agrocampus Ouest et AgroParisTech. Les étudiants séjournent 8 semaines dans chacun des trois centres d'enseignement. L’enseignement théorique (30 ECTS) est suivi d'un stage pratique de 6 mois (30 ECTS).

    L’offre de formation est dispensée à travers 8 Unités d’Enseignement (UE). L’accent est mis en particulier sur :

    • les caractéristiques et la caractérisation des organismes
    • l’étude des interactions entre organismes (plantes / bioagresseurs / antagonistes)
    • la biologie des populations (épidémiologie, dynamique et génétique des populations)
    • les méthodes actuelles de leur étude (détection, identification, quantification, modélisation).

    La formation en protection des cultures proprement dite est développée par des approches systémiques, intégrées, dans le contexte de l’évolution des systèmes de production. Enfin, des bases d’éco-toxicologie et de gestion des risques (pertes de récolte, risques économiques, environnementaux, pour la santé publique) viennent compléter la formation.

    Stages

    Un stage de 6 mois (mi-mars / mi-septembre) est obligatoire. Il achève la formation. Il vise à valoriser les connaissances et méthodes de travail acquises au cours de la formation et d’acquérir des connaissances et une expérience dans un domaine vers lequel les étudiants souhaitent s’orienter.

    Le stage de fin d'étude peut être réalisé dans des divers organismes, en France ou à l'étranger, instituts de recherche ou instituts techniques, entreprises privées.

  • Calendrier

    • Début septembre : rentrée
    • De septembre à fin octobre (8 semaines) : formation à Montpellier
    • De mi-novembre à la 3ème semaine de décembre (8 semaines) : formation à Rennes
    • Début janvier à fin février (8 semaines) : formation à Paris
    • 2e semaine de mars : départ en stage
  • Conditions d'admission

    Prérequis

    L’option Protection des plantes et environnement de 3° année (M2) est ouverte aux étudiant.es qui ont acquis des connaissances très solides dans les disciplines fondamentales associées à la définition de base de tout ingénieur, ainsi qu'une bonne formation en agronomie générale au sein de laquelle les disciplines phytosanitaires et l'écologie auront une place prépondérante.

    Voies d'accès

    L’option Protection des plantes et environnement est accessible en suivant deux voies possibles :

    • Voie classique : avec un stage de fin d’études de 6 mois
    • Voie de l’alternance : avec un contrat de professionnalisation d’environ 15 mois, combinant des périodes de formation en entreprise et à Montpellier SupAgro.

    Admissions

    L’option Protection des plantes et environnement est ouverte, après commission d’admission, aux étudiant.es ayant validé le niveau M1 et provenant :

    • Soit de la formation d'ingénieur d’une école d’agronomie relevant du ministère de l'Agriculture et de l'Alimentation (rubrique Ecole des groupes Ingénieurs) ou du ministère de l'Enseignement supérieur, de la Recherche et de l’Innovation
    • Soit d’un établissement français lié par une convention à Montpellier SupAgro
    • Soit d’un établissement international partenaire dans le cadre d’une mobilité académique (créditante)

    Les dossiers de candidature sont à retirer auprès de la direction de l’enseignement de votre établissement.

    Modalités d'admission

      Pour les étudiant.es n’ayant pas validé la 2° année (M1) de la formation Ingénieur Agronome de Montpellier SupAgro, la 3° année n’est pas sanctionnée par la délivrance du diplôme de cette formation.

  • Débouchés

    Les diplômés s'insèreront dans des structures publiques ou privées de type firmes phytosanitaires, de recherche et de développement industriels, d'encadrement et de service de l'agriculture, de formation initiale ou continue, ainsi que dans le secteur industriel de production et de commercialisation des produits et outils de la protection des cultures.

    Les diplômés exerceront leurs compétences dans les domaines suivants :

    • l'expertise et le conseil en protection des cultures,
    • la responsabilité de décisions ou de leur mise en oeuvre à une échelle territoriale donnée,
    • la lutte (chimique, biologique) contre les bioagresseurs et l'analyse des conséquences de l'emploi d'outils de lutte,
    • la recherche privée ou publique en protection des cultures.

Responsables pédagogiques

Partenaires

  • Agrocampus Ouest - site de Rennes
  • AgroParisTech
  • UMR CBGP, BGPI

Lieu

Montpellier SupAgro
Campus de La Gaillarde
2 place Pierre Viala
Montpellier

A noter

  • Formation de haut niveau
  • Enseignement pluridisciplinaire : aspects techniques, scientifiques, culturels, environnementaux, industriels et politiques
  • Une formation répartie sur 3 campus spécialisés (Montpellier, Rennes, Paris/Grignon)

Tarifs

1765 € (tarif fixé par le Ministère pour 2019-2020) + 91 € de contribution vie étudiante et de campus (CVEC, paiement obligatoire avant la rentrée).

La CVEC en bref

La Contribution Vie Etudiante et de Campus en bref

Si vous êtes en formation initiale (étudiant.e ou apprenti.e) vous devez vous acquitter auprès du CROUS de la Contribution Vie Etudiante et de Campus (CVEC) avant votre inscription administrative à Montpellier SupAgro.

Je m'acquitte de la CVEC !

Contacts

Montpellier SupAgro
2 place Pierre Viala
34060 Montpellier. France
Tél. : +33 (0)4 99 61 22 00 Tél. : +33 (0)4 99 61 22 00
Fax : +33 (0)4 99 61 29 00
contact@supagro.fr

Sous la tutelle de :

Membre de :

Fondateur de :

Certifié & labellisé :