En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour réaliser des statistiques de visites.

Gestion de vos préférences sur les cookies

Certaines fonctionnalités de ce site s’appuient sur des services proposés par des sites tiers. Ces fonctionnalités déposent des cookies permettant notamment à ces sites de tracer votre navigation. Ces cookies ne sont déposés que si vous donnez votre accord. Vous pouvez les accepter ou les refuser.

Autoriser Interdire

Vin et vignoble

Le vignoble pédagogique expérimental Pierre Galet

Un outil unique pour l’enseignement et la recherche en viticulture

Situé au cœur du Campus intégré de l’Inra et de Montpellier SupAgro, le vignoble de la Gaillarde, 1er vignoble artificiel au monde, s’étend sur une superficie de 1 hectare, cultivé en zone de substrat inerte et conduit en fertirrigation.


Il est divisé en 3 zones de cultures spécifiques :

  1. Une collection ampélographique constituée de  275 cépages, hybrides, porte-greffes et espèces de vitacées
  2. Un ensemble de systèmes de conduite viticoles sur cépage Syrah représentatif de la diversité présente dans les vignobles mondiaux
  3. Une surface de 1000 m² pouvant accueillir des dispositifs expérimentaux varies hors-sol, plus particulièrement adaptés aux travaux  à l’échelle de la plante entière.

L’institut des hautes études de la vigne et du vin de Montpellier SupAgro coordonne la  gestion du vignoble, en collaboration avec ses Unités Mixtes de Recherche et Unités Expérimentales de l'Inra Montpellier Occitanie. 

Les missions au sein du campus

  1. Une mission pédagogique pour accompagner l’enseignement de la viticulture dans les formations, notamment sur les disciplines comme  l’ampélographie et l’éco-physiologie de la vigne
  2. Une mission de recherche. Le vignoble est dédié à l’observation et l’expérimentation pour les équipes de recherche  qui travaillent spécifiquement sur la vigne, dans les UMR du campus
  3. Une mission fédératrice auprès du personnel du campus et des étudiants. L’organisation des vendanges  ouvertes à tous, permet aux personnels issus d’horizons différents de se rencontrer pendant cette récolte pour un moment de convivialité et de  solidarité. l’opportunité est également offerte aux ingénieurs pédagogiques d’organiser à cette occasion, une journée d’intégration auprès des nouvelles promos et d’accueillir également des étudiants étrangers inscrits dans un «summer courses». Cet évènement fédérateur, apparenté à un team building  renforce le sentiment d’appartenance collective à nos institutions et facilite la découverte du vignoble expérimental et de l’ensemble des activités qui en découlent. un lieu unique au monde, au cœur du campus et aux portes de la ville

Pour en savoir plus...

Un peu d’histoire : du besoin à la réalisation du premier vignoble artificiel au monde

En 1998, l’établissement envisage la création d’un « vignoble du futur » sur le campus de l’Agro Montpellier (devenu Montpellier SupAgro), projet envisagé du fait du vieillissement des parcelles de vigne sur le campus de La Gaillarde. Par ailleurs, il était indispensable de maintenir une collection de vignes sur place, à la fois pour les besoins des formations en viticulture, mais aussi pour sauvegarder l’image "traditionnelle" de l’Ecole. 

Alain Carbonneau, Professeur de viticulture de l’Agro Montpellier (devenu Montpellier SupAgro) depuis 1993, soumet en ces termes le problème au Directeur de l’Ecole, M. Paul Raynaud :« Aucune parcelle ayant les capacités d’accueillir dans de bonnes conditions une nouvelle collection de vignes sur environ 1 ha n’existe plus désormais, à moins que l’on ne renouvelle de fond en comble, sol compris, la vieille collection en contrebas de l’ancienne chaire de viticulture ». Cette idée trouva un écho favorable dans l’âme de bâtisseur de Paul Raynaud qui, avec l’appui des services du Conseil  Général de l’Hérault, fit effectuer au cours des années 2000 les opérations de cette rénovation.

Qualité du sol et objectifs : éviter le développement de nématodes vecteurs de virus

Sur 1 ha, ont été réalisé : une excavation de l’ancien sol sur 2 m de profondeur, l’évacuation de la terre de marne à destination du rond-point de “‘La lyre”, l’installation d’une bâche isolante sur le fond tenue par un lit de galets avec un film géotextile au-dessus de façon à contenir l’enracinement,  le remplissage  sur une hauteur moyenne de 1,5m avec le nouveau substrat constitué d’un “mille feuilles” de sable grossier de rivière et de petit cailloux concassés de carrière, et choisi pour ne pas permettre le développement  des nématodes Xiphinema index vecteurs du virus de la dégénérescence  du ‘court- noué’. 

Ainsi  venait  d’être  créé  le premier  vignoble  artificiel du monde et renouvelable  sur  place

L’ensemble  de ces opérations  et  le  plan  général  du  vignoble  ont  été  faites  sous  la  responsabilité  du Professeur Alain Carbonneau avec l’assistance technique de Gérard Bruno.

Matériel végétal, mode de conduite et protection intégrée

Le matériel végétal de la collection a été choisi par Jean-Michel Boursiquot, Professeur d’Ampélographie à Montpellier SupAgro et confectionné par l’Etablissement National Technique Amélioration Viticulture (ENTAV). Les plants ont été greffés sur SO4 pour homogénéiser leur développement  et garantir une tolérance  face à d’autres ravageurs  du sol. La collection étant conduite en espalier avec une taille en cordon de Royat pour la plupart des cépages.

La culture générale nécessite l’apport régulier en eau et éléments  minéraux  en raison  de la pauvreté  du substrat : un système  automatisé  d’irrigation  fertilisante  a été installé et régulièrement amélioré. La protection intégrée fait appel à un suivi régulier et méticuleux des risques de parasites et de ravageurs, dans le double objectif, d’améliorer l’efficacité sur plusieurs centaines de variétés et de respecter de l’environnement.

Diversité du matériel végétal

La parcelle comprend une collection d’environ 180 variétés cultivées (large échantillon de raisins de cuve et de table), des principaux porte-greffes et espèces de vitacées, de 12 architectures de vignes ou systèmes de conduite sur Syrah (gobelet, 3 espaliers, cordon libre, cordon vertical,  lys, taille minimale,  rideau simple, rideau double, tendone, lyre), et d’un dispositif de recherche hors-sol ‘ECOTRON’ au centre.

Gestion du vignoble

Des orientations nouvelles dans la gestion du vignoble sont mises en œuvre pour respecter l’environnement avec la pratique du désherbage mécanique, la gestion raisonnée des intrants (eau, azote) et l’absence (ou une utilisation très limitée) de pesticides. Un travail conséquent a été effectué sur la traçabilité des pratiques culturales notamment en ce qui concerne le traitement phytosanitaire.

Montpellier SupAgro recrute...

L'Institut des hautes études de la vigne et du vin recherche un technicien.ne viticole du 01/06 au 31/10/2018.

Lieu

Montpellier SupAgro
Campus de La Gaillarde
2 place Pierre Viala
Montpellier

Sur le même thème

Montpellier SupAgro
2 place Pierre Viala
34060 Montpellier. France
Tél. : +33 (0)4 99 61 22 00 Tél. : +33 (0)4 99 61 22 00
Fax : +33 (0)4 99 61 29 00
Courriel : contact@supagro.fr

Sous la tutelle de :

Membre de :

Fondateur de :

FR EN