7.	Comprendre les enjeux de l’irrigation pour une gestion raisonnée des ressources

Ingénieur - 3° année (options) – Semestres 9 & 10 - Master of Science 2

Ingénieur agronome

Option Eau, sols, environnement

Préserver les ressources pour des sociétés renouvelables



Quel type de formation ?
une formation diplômante, sous statut étudiant, une formation diplômante, par la voie de l'alternance

Pour qui ?
étudiant titulaire d'un diplôme français, étudiant international, futur alternant

Dominante / Parcours ?
Gestion durable des ressources naturelles / Agroecology, Data manager for Environmental Projects, Territoires et Entreprises dans le Développement durable, Développement agricole et agroalimentaire au Sud

Où ?
Montpellier SupAgro (Campus la Gaillarde)

Objectifs

L’objectif de l'option est de former des ingénieurs agronomes dotés de capacités d'expertise dans les domaines suivants :

  • Diagnostics environnementaux : états physique, chimique et biologique des sols et des eaux -  analyse du cycle de vie.
  • Préservation des ressources : Adéquation besoins et disponibilités, prévention des pollutions  ,
  • Solutions intégrées pour les territoires : Géoprospect, filières de valorisation des déchets, plan d’action pour la reconquête de la qualité de l’eau et de la conservation des sols.

Thèmes de formation

  • connaissance et gestion de la biodiversité
  • eau
  • écotechnologies, chimie verte
  • ressources naturelles, environnement, territoires
  • Eau, sols, environnement

    Eau, sols, environnement

  • L’expertise terrain au cœur de la formation

    L’expertise terrain au cœur de la formation

  • Approche spatiale au cœur de la réflexion

    Approche spatiale au cœur de la réflexion

  • Monitoring et prospection de terrain

    Monitoring et prospection de terrain

  • Maniement des outils professionnels pour étudier les ressources

    Maniement des outils professionnels pour étudier les ressources

  • Caractérisation pédologique selon les référentiels professionnels

    Caractérisation pédologique selon les référentiels professionnels

  • Caractérisation écologique d’un cours d’eau

    Caractérisation écologique d’un cours d’eau

  • Donnée massive — du champ au laboratoire

    Donnée massive — du champ au laboratoire

  • Contenu et programme

    Nombre de crédits ECTS : 60 ECTS

    Langue d'éducation : principalement en français

    L'option Eau, sols, environnement dispense les enseignements suivants :

    Eau et Sol

    Former des experts de haut niveau, capables de réaliser des diagnostics, d'innover et d’effectuer des recherches sur les problématiques actuelles de la gestion des eaux et des sols, pour des conditions changeantes de climat, d’occupation et aménagement des territoires :

    • concevoir des plans d’action pour répondre aux enjeux liés à l’eau : équilibres quantitatifs entre usages (eau potable, agriculture, écosystèmes), préservation et reconquête de la qualité des eaux et milieux aquatiques, gestion des cours d’eau et des périmètres irrigués.
    • connaître et préserver l’état des sols pour qu’ils remplissent leurs fonctions support des services écosystémiques : lutte contre les dégradations (dont érosion, pollution, tassement, chute de biodiversité) et restauration (dont ICPE, sites et sols pollués).

    Environnement

    Quantification et évaluations des impacts sanitaires et environnementaux par les approches cycle de vie. Définition et utilisation d’indicateurs (approche multicritère, indicateurs biologique et de biodiversité). Etudes d’impact pour les projets d’aménagement. La gestion et valorisation des déchets et effluents : méthanisation, compostage, réutilisation des eaux usées.

    Outils et méthodes de l’ingénieur

    Former des professionnels experts des outils actuels et émergents (Géomatique, capteurs, traitement de données et modélisation) pour caractériser les dynamiques spatiales et temporelles des ressources naturelles par des ateliers pratiques et critiques de ces outils. Projet ingénieur en groupes mobilisant les connaissances et compétences pour répondre à une commande issue du monde professionnel.

    Stages

    • Un stage d'ingénieur en entreprise (6 mois) est basé sur la réalisation d'une étude, d'une recherche ou d'une mission en entreprise, en France ou à l'étranger, dans l'un des domaines couverts par la formation.
    • Phase structurante du passage du monde académique au monde professionnel, l’équipe pédagogique fournit un accompagnement dans le choix du stage en cohérence avec le projet professionnel. Une réunion collective mi-stage permet le partage d’expériences entre étudiants et l’interaction avec l’équipe pédagogique. La soutenance se déroule en présence du commanditaire et d’un rapporteur extérieur.
  • Conditions d'admission

    L'option est accessible en suivant deux voies possibles :

    • Voie classique :  se terminant par un stage de fin d'études de 6 mois
    • Voie de l'alternance :  avec un contrat de professionnalisation de 13 à 15 mois, combinant des périodes de formation en entreprise et à Montpellier SupAgro.

    Voie classique

    L'option est ouverte aux élèves ingénieurs de Montpellier SupAgro et aux élèves ingénieurs provenant des écoles d'agronomie, en fin de 2ème année, ainsi qu’aux étudiants de type Erasmus de niveau Master 1.

    Elle s’adresse aux étudiants qui ont suivi une formation initiale en agronomie générale et des enseignements de base en sciences de l'ingénieur.

    Le recrutement des élèves issus des autres écoles que Montpellier SupAgro et des étudiants Erasmus est effectué courant juin, après étude du dossier par le Comité de diplôme d'ingénieur agronome de Montpellier SupAgro.

  • Débouchés

    Employeurs :

    • Bureau d'études (Ecofilae, Envilys, BRl, SCE, Egis Eau, Evéa conseils, Setec...)
    • Grandes entreprises
      • cœur de métier (Véolia, Suez, Netafim…)
      • service environnement (L’Oréal, Total, Danone…)
    • Startup/PME (Nereus, Fruition science, ITK
    • Syndicats mixtes (ONCFS, SCE, syndicats...)
    • Etat/Fonction publique (Ipef, ministère, fonction publique territoriale)
    • Organismes de développement  ( Chambres d’agriculture, ASA, ADASEA, associations environnementales ...)
    • Instituts de recherche (Inra, Irstea, Cirad...)

Responsables pédagogiques

Partenaires

Partenaires professionnels intervenants dans la formation : EcoFilae, Asa Gignac, Alliance Environnement, Lisode, Agence de l’eau RM et C, Région occitanie,

Commanditaires de projets d’ingénieur : Asa de Gignac, BASF, Agence de l'eau, ADEME, Syndicat Mixte du bassin de L'Or, Sud Céréales, Cave coopérative de Sérignan,...

Partenaires académiques : UMR Lisah, ITAP, G-EAU, Eco&Sols, LBE

Lieu

Montpellier SupAgro
Campus de La Gaillarde
2 place Pierre Viala
Montpellier

A noter

  • Pédagogies résolument actives : terrain, mises en situation, dialogue avec les acteurs de l'environnement
  • 75 % des ingénieurs issus de cette option sont embauchés avant la fin de leur stage
  • Diversité des secteurs de recrutement et grande diversité géographique.

Tarifs

1601 € pour 2017-2018 (tarif fixé par le Ministère) + 217 € de cotisation à la sécurité sociale + 5,10 € de médecine préventive

Contacts

Montpellier SupAgro
2 place Pierre Viala
34060 Montpellier. France
Tél. : +33 (0)4 99 61 22 00 Tél. : +33 (0)4 99 61 22 00
Fax : +33 (0)4 99 61 29 00
Courriel : contact@supagro.fr

Sous la tutelle de :

Membre de :

Fondateur de :

FR EN